Pour en savoir plus

L'anatomie

Le lophophore

Le lophophore est composé de nombreux filaments, soutenus ou non par un squelette calcaire : le brachidium. Il assure la respiration et la nutrition de l'animal.

Fragments de l'appareil brachial (brachidium)

Spiriferina

Terebratula

Zeilleria

A - filaments branchiaux
B - bras roulé en spirale
C - cavité viscérale
E - estomac
F - canaux bilaires
G - oesophage
H - pied
I - muscle du pied
J - muscle d'occlusion
K - muscle ajusteur
L - filaments branchiaux
M - manteau
VP - valve pédonculaire
VB - valve brachiale

Anatomie d'une espèce actuelle

Manuel de Conchyliologie
Woodward,S.P. 1870

Notosaria nigrigans (Sowerby)

Le système de fixation de la coquille

Le mode de fixation des valves est avant tout relatif au mode de vie des brachiopodes. Beaucoup d'espèces possèdent un pied musclé (pédoncule)

avec lequel ils s'ancrent sur les rochers, galets, coquilles... c'est le cas des térébratules. Cette fixation peut encore être renforcée par un pied "pseudo-byssus", divisé en de multiples filaments. D'autres coquilles, comme les Craniidés, sont directement cimentées sur le substrat par leur valve ventrale. Sur le sable ou la vase, les brachiopodes ont du adapter leur système de fixation au sédiment meuble. Afin d'éviter l'enfouissement,


les Productidés se sont munis d'épines,


les Spiriferidés "d'ailerons"


et les Atrypidés d'une collerette.


La Lingule, quant à elle, s'enterre. Elle utilise son long pédoncule (plus de 30cm) pour se déplacer comme un vers. Les Lingules sont d'ailleurs les seuls brachiopodes à pouvoir quitter l'endroit où elles été fixées initialement. La plupart des espèces restent définitivement au même endroit. Ce sont des animaux sessiles, sauf les larves qui nagent librement pendant une vingtaine jours.

Quelques brachiopodes fixés

  • sur sédiments vaseux :

Aulacophoria, Chonetes, Dictiothyris, Digonella, Mucrospirifer, Pentamerus, Productus,netes, Dictiothyris, Digonella, Mucrospirifer, Pentamerus, Productus,

  • sur substrats meubles :

Atrypa, Cyrtina, Parajuresania, Platystrophia, Spiriferina, Strophomena,

  • sur substrats durs :

Cancellothyris, Davidsonia, Goniorhynchia.

La reproduction

Chez presque tous les brachiopodes les sexes sont séparés, alors que peu sont hermaphrodites. La reproduction s'effectue donc principalement d'après le mode sexué. La période de reproduction est sujette aux variations de températures et de profondeurs. Les organes génitaux se trouvent dans la cavité viscérale et le sinus du manteau.

Chez les articulés, un même individu peut pondre plus de 3000 oeufs par jour. La fécondation peut être externe, mais elle est en règle générale interne. Une minuscule larve trilobée sort de l'oeuf, nage un certain temps- moins de 30 heures - librement dans l'eau, pour se fixer finalement par un de ses lobes. Le manteau commence, à partir de ce moment, à sécréter la coquille....la métamorphose commence.

Chez les inarticulés, la fécondation est le plus souvent externe, parfois interne. Chez les Lingulidés par exemple, les "petits", déjà munis d'une coquille, adoptent tout d'abord un mode pélagique car pendant plusieurs semaines ils s'abritent dans le plancton, tout en poursuivant doucement leur développement. La larve nue des Craniidés survit pendant 24 heures en tournoyant dans l'eau avant de se fixer sur un substrat et de se métamorphiser, devenant ainsi benthique.

La présence des antennes

De rares genres (Cheirothyris du Jurassique supérieur et Tetractinella du Trias...) semblent avoir été munis d'organes appendiculaires sensoriels. Les prolongements effilés de la commissure frontale (voir photo ci-dessous) font effectivement penser à des antennes .

La sensibilité tactile des brachiopodes

Les cils du manteau ont chez les formes actuelles une fonction tactile, alors que chez les espèces fossiles, comme par exemple Acanthothiris spinosa (Linné), des épines tubulaires fixées sur la coquille jouaient ce rôle sensoriel, probablement dans le but d'avertir l'animal.

L'espérance de vie

Certains brachiopodes actuels vivent jusqu'à 15 ans.

En aquarium

Des expériences en aquarium, menées avec des Craniidae, ont démontré que ces organismes peuvent resister pendant plusieurs mois en milieu fermé, à des variations de températures, à une intense lumière solaire, aux secousses occassionées par les transports et à une modification de la concentration saline... ! (Grzimek, B. , 1970 )

Petit glossaire

Hermaphrodite : qui est doté des caractères des deux sexes (bisexué)

Pedoncule : pied musclé.

Dictionnaire
Pour savoir plus
Trias
Cénozoïque
Détermination
Hier et aujourd'hui
Lias
Holocène
Classification
Biostratigraphie
Dogger
Bibliographie
Paléoécologie
Distribution
Malm
Echanges
Fossilisation
Le saviez vous?
Crayeux
Ammonites
Epigénie
Glossaire
Crétacé inf.
E-mail
Coquille
Paléozoïque
Crétacé sup.
Liens